Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2015 6 01 /08 /août /2015 16:38

LA SEIZE

Cécile Longé : Le Liban , c'est...le pays de tous les possibles

Il n’y aura jamais assez de roses, de glaïeuls, d’hortensias, de lys, de trèfles dorés, de violettes pourpres et de fleurs des champs pour célébrer le talent polychrome de Madame la Consule Générale en poste à Beyrouth !

En effet, Madame Cécile Longé est une femme diplomate dotée d’une luminescence très personnelle qui se métamorphose en permanence ! Cette perle du Liban a déserté la Seine pour épouser la scène tout en caracolant de la plus efficace manière sur les larges passerelles et les biefs les plus inattendus de la diplomatie qu’elle porte haut dans sa géode professionnelle.

Mais Cécile Longé, par sa vocation artistique qui s’inscrit en lettres d’or au fronton du temple de sa mission, fait œuvre d’alchimiste. Elle représente la France telle que l’hospitalité libanaise aime la célébrer. Comme nombre de diplomates ont su le faire dans des disciplines artistiques autres, Madame la Consule Générale, en poste à Beyrouth, sait tendre des arches majestueuses sur la scène pour l’arme honnie entre les deux rives.

Á vous la parole :

LA SEIZE

Cécile Longé : Le Liban , c'est...le pays de tous les possibles

IL y avait une superbe photo de notre Consule Générale que je ne parviens pas à transférer. Le patrimoine du rêve reste ouvert 24 heures sur 24 !

LE GOÛT DES AUTRES

La consule générale de France et comédienne s'est prêtée au jeu du questionnaire de La Seize.

Médéa AZOURI | OLJ

27/07/2015

Qu'est-ce qui vous fait lever le matin ?

Les petits bonheurs de la journée à venir.

La chanson que vous sifflez sous la douche ?
The Other Woman de Nina Simone.

Quelle est la dernière chose que vous faites avant de dormir ?
Dix minutes de méditation.

Qu'aimeriez-vous recevoir pour votre anniversaire ?
Tous ceux que j'ai perdus de vue au cours des décennies écoulées, dans ungrand parc ombragé où chaque tronc d'arbre porterait, gravé , le nom d'unsouvenir partagé.

Que ne jetteriez-vous jamais ?
Mes carnets d' adolescente , les lettres d'amour reçues avant l'ère du SMS, lesdessins de mes enfants.

Que trouve-t-on dans votre iPod ?
Des centaines de podcasts, l'intégrale de Brel , mes cours de libanais avecKetty.

Votre film culte ?
The Prestige de Christopher Nolan.

Un livre de chevet ?
Belle du Seigneur d'Albert Cohen.

Que sont devenus vos rêves d' enfant ?
Réalité.

Le plus beau compliment reçu ?
«On me propose un poste d' encadrement , mieux payé. Réflexion faite, je resteavec vous.»

Le pire défaut chez l' être humain ?
La perversité manipulatrice.

Si vous pouviez avoir un don ou un superpouvoir ?
Je convaincrais tous les mâles de respecter leurs femmes , sous toutes les latitudes. Le monde en serait transformé.

Le bonheur selon vous ?
En procurer à ceux qui me sont vraiment chers.

Votre plus beau souvenir ?
Souvenir récent : la dernière de l' Illusion conjugale au Monnot : salle comble et standing ovation.

Vous changeriez quoi en vous avec une baguette magique ?
Ma dépendance aux sacro-saintes huit heures de sommeil ...

Allergique à...
Au hard-rock poussé au maximum dans les écouteurs de mon voisin de wagon.

Le Liban, c'est...
... Le pays de tous les possibles.

Vous croisez Dieu , vous lui dites quoi ?
Seigneur, il faut absolument que tu parles plus fort.

Rédigez votre épitaphe
Ici repose une femme , une maman, une fille... qui en toutes choses a sacrément improvisé.

Quelle question me poseriez-vous pour finir ?
« Parce que c'est déjà fini ? »

Continuez à nous donner des nouvelles !

LE GOÛT DES AUTRES

La consule générale de France et comédienne s'est prêtée au jeu du questionnaire de La Seize.

Médéa AZOURI | OLJ

27/07/2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Dansel
commenter cet article

commentaires