Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 18:28

marelleAu porche du cloître, il demanda l'aumône d'un morceau de pain, l'ombre d'un cheval surgit des ténèbres et l'épouvanta.

GEORG TRAKL

 

Les mégots ont des secrets tout comme les fleurs sauvages

 

pour l'homme des derniers métros


celui que l'on croise sur les quais aux sorties de spectacles


le pas chargé d'une lassitude acquise par un âge où la misère a trop d'emprise


il s'approche d'un mégot éventré encore tiède qui bave à la grille

 

à lui seul semble-t-il revient ce besoin de crachat jamais promis encore


l'homme se baisse et ramasse le mégot


le mégot en forme de palourde le mégot affreusement


mutilé le mégot messager et colporteur d'infortune.

 

Station Opéra, 23 heures 45, 10 novembre 1961.

Repost 0
Published by michel-dansel - dans poésie michel dansel
commenter cet article