Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 12:00

 

 

 La France bavarde, la France glose, la France ricane de tout, la France critique tout, la France donne des leçons, mais la France est-elle programmée pour faire face aux situations d'urgence ?

A la moindre variation climatique un peu hors norme qui, d'une façon paroxystique, risque, par exemple, d'atteindre les plus 50° en été et les moins 20° en hiver, le pays de Voltaire est partiellement sinistré, paralysé, démuni. On parle de situation "dantesque" (mazette quelle culture !)

Si seulement, en période considérée comme "normale", nos contemporains immédiats pouvaient apprécier Gérard de Nerval, Tristan Corbière, Jules Laforgue, Apollinaire, Tristan Tzara ou René Guy Cadou, nous pourrions nous réjouir le coeur et l'âme tous deux en même temps  ! Car un monde veuf de sa poésie et de son humour est plus impraticable que des routes verglacées et enneigées !

La France est une vieille Dame qu'il ne faut surtout pas bousculer ! Pourtant, par temps serein, elle plastronne avec une suffisance déconcertante !

Si une véritable catastrophe survenait (un séisme majeur, une invasion meurtrière inattendue, une redoutable pandémie), j'ai la faiblesse de penser que la France, en dépit de la forte influence de ses réseaux, de ses contingents de politiciens de haute futaie, de ses brillantissimes dialecticiens, de ses brancardiers de l'ombre, de ses Hommes et de ses Femmes de bonne volonté - toutes obédiences confondues - deviendrait un pays moribond en totale désagrégation. Comme le pire n'est jamais exclu, j'ai l'optimisme en berne ! Michel Dansel (Paris, le 13 mars 2013). 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Dansel - dans Michel Dansel
commenter cet article

commentaires